Blog

10/04/2018

Premier bilan des EI déclarés sur le site :

- 3 réactions d'utilisateurs lors d'une utilisation conforme des huiles essentielles

- 4 événements indésirables liés à une erreur d'utilisation ou un mésusage

Les 3 réactions inattendues :

*Apparition de rougeurs et picotements au pli du coude lors d'un test d'allergie avec 2 gouttes d'HE de LAVANDE VRAIE , à proximité du lieu de pose d'un implant contraceptif .

* Troubles digestifs et gastralgie lors de la prise de deux capsules deux fois par jour d'un mélange pour les articulations (composé de Huile de poisson , gélatine de poisson, glycérol ,huile essentielle de gingembre ,baume de copaiba, eau , huiles essentielles de Thym à thymol et d'Eucalyptus citronné ; cholécalciférol ) ; dose préconisée par le laboratoire: 1 capsule à chaque repas pendant 10 jours .

* Apparition d'un érythème  granuleux bilatéral suite à l'application sur les  poignets d'huiles essentielles d'YLANG YLANG et de LAVANDE VRAIE , une goutte de chaque matin et soir . L'...

21/02/2018

S'il est une huile essentielle bien connue du public et largement utilisée pour son action  antispasmodique, antiinflammatoire, antalgique et antirhumatismale , c'est bien l'huile essentielle de Gaulthérie .

Obtenue à partir de la distillation de Gaultheria Procumbens ( la gaulthérie couchée , encore appelée "Wintergreen", originaire du Canada ou de Chine) ou à partir de Gaultheria Fragrantissima  (la gaulthérie odorante, originaire du Népal ) , elle est constituée en majeure partie de salicylate de méthyle, un composé très proche de l'aspirine (acide acétyl-salicylique) . L'huile essentielle de gaulthérie  présente des propriétés anticoagulante et antiaggrégant plaquettaire , vasodilatatrice et hypotensive.

5 ml d'HE de Gaulthérie équivalent  à 22 comprimés d'aspirine; ces 5 ml représentent la Dose Létale Orale pour un enfant de moins de 6 ans !

L'HE de gaulthérie  peut être "adultérée " par le salicylate de méthyle facilement synthétisable.

Son odeur chaude et puissante est bien rec...

Les effets indésirables causés par les huiles essentielles sont dans la majorité des cas des réactions cutanées  lors de l’application topique des HE.

Ces effets indésirables cutanés sont les effets indésirables les plus évidents car ils sont non seulement ressentis par la personne mais aussi apparents !

Ils peuvent être classés en 4 catégories :

  1. Irritation

  2. Urticaire de contact (hypersensibilité immédiate)

  3. Dermatite allergique de contact (hypersensibilité retardée)

  4. Photosensibilité ou phototoxicité

La dermatite allergique de contact (ou eczéma de contact)  est une réaction allergique de type hypersensibilité retardée c’est à dire qu’elle se déroule en deux phases :

- dans un premier temps, des éléments  « les haptènes » pénètrent dans l’épiderme, se lient à des peptides à la surface des cellules de Langerhans, devenant ainsi des antigènes qui  migrent alors dans les ganglions lymphatiques et déclenchent la production d’anticorps.

- dans un deuxième t...

L'automédication  allopathique pour traiter différents symptômes  ( nausées, maux de tête, anxiété, insomnie, hémorroïdes par exemple ) durant la grossesse est de plus en plus courante et le plus souvent clairement identifiée comme potentiellement dangereuse.

Le recours aux médecines complémentaires telles que les  tisanes ou les  huiles essentielles est, quant à lui, en nette augmentation, et ces produits que l'on peut trouver dans de divers points de vente , apparaissent généralement comme inoffensifs.

Différentes études ont rapporté que plus de 70 % des femmes enceintes n'avaient pas conscience des effets indésirables potentiels  des huiles essentielles ou des tisanes .

Pour exemple, le fenugrec est une plante qui est contre indiquée pendant la grossesse en raison de ses propriétés abortives et d'un risque de malformation congénitale .

Les huiles essentielles de jasmin, genévrier, les menthes dont la  menthe poivrée et la menthe des champs, la sauge, la lavande aspic,  le roma...

Des sprays aux huiles essentielles sont en vente pour "assainir l'atmosphère en détruisant germes acariens, champignons et moisissures".

Les huiles essentielles contiennent des COV (composés organiques volatiles), en particulier un terpène: le LIMONÈNE, qui peut , en présence d'ozone, contribuer à la formation de composés secondaires irritants, en particulier pour les sujets allergiques et asthmatiques.

Une équipe universitaire a procédé à la mesure de la concentration en COV et en limonène par trois procédures différentes après pulvérisation d'un mélange de 41 huiles essentielles; dans les trois cas, la concentration en COV et en limonène obtenue était supérieure aux normes .

Les concentrations élevées en COV totaux sont, d'après les données de la littérature, délétères pour les asthmatiques. L'utilisation de ces sprays d'huiles essentielles est à déconseiller chez l'asthmatique.

source: Mesure de la concentration aérienne de COV terpéniques (dont le limonène ) selon plusieurs procédures...

Tout dernièrement, la revue "60 millions de ..." a publié un article sur les huiles essentielles " Huiles essentielles, de sérieux soupçons ".

Il y est relaté que, d'après un bulletin d'alerte du Centre Anti poison de Lille, 3 cas de gynécomastie auraient été signalés chez de jeunes garçons .

A y regarder de plus près le fameux bulletin, (http://cap.chru-lille.fr/PS/module9/teletox-2016-HE.pdf) , je comprends de mon coté que le Centre Anti Poison cite en exemple quelques cas d'effets indésirables de la littérature, entre autre cet article de 2007 de Henley and al (1) qui décrit effectivement ce "potentiel "effet indésirable  des huiles essentielles de Lavande et Tea Tree dans des produits cosmétiques (shampoing, baume et lotion )

Or un article de 2014 dans le journal Reproductive Toxicology (2) a rapporté que  la Commission Scientifique Européenne  a déclaré  que la corrélation entre l'usage cutané de Tea tree et les 3 cas de gynécomastie était peu plausible .

Les arguments dével...

A base de Romarin , la formule s'est enrichie au cours du temps d'huiles essentielles telles que la menthe, la mélisse et le citron

Les huiles essentielles sont des métabolites secondaires des plantes .

Et pour beaucoup de personnes, ce qui est issu des plantes est naturel, donc sans danger .

Les accidents avec les huiles essentielles ne sont pas rares ; les Centres anti poison sont sollicités quand les utilisateurs sont confrontés à une situation présentant un risque .

En France, en 2014 , 1,4 % de l'ensemble des appels  étaient dus à une intoxication par les huiles essentielles pures ou mélangées, cela représente 2500 appels par an .

En 10 ans, le nombre d'appels concernant les huiles essentielles a été multiplié par 3 .

70% des cas touchaient des  enfants; 30 % des cas ont donné lieu à des symptômes divers, et pour terminer, 25 % des cas étaient  des erreurs thérapeutiques

source : CAP Nancy, chiffres tous centres confondus

Pour continuer notre petit voyage dans le temps ...

Dès 1881, Koch et  Chambelland étudient   l’action bactéricide des huiles essentielles de térébenthine, d’origan, de cannelle et de girofle sur l’anthrax .

En 1910, l’HE d’origan  est reconnue comme le plus grand antiseptique végétal connu à ce jour.

Entre  1945 et 1950, la technique de l’aromatogramme est mise au point par  Schroeder et Messing. Comme pour les ATB et l’antibiogramme,  ils mesurent les zones d'inhibition autour de disques de buvard imprégnés d'huiles essentielles déposés au sein d'une colonie bactérienne.

Entre 1954 et 1956 : Kellner et Kobert étudient le pouvoir antiseptique de 175 HE vis à vis de 8 bactéries et un champignon .

Enfin en 1977 ,  Belaiche définit l’indice Origan et l’indice aromatique au 2ème congrès international de phytothérapie et d’aromathérapie de Monaco. Il donne une classification des HE en fonction de leur pouvoir antimicrobien.

Elles sont réparties en HE majeures, HE médiums et HE de...

L'aromathérapie, ou l'art de soigner grâce aux huiles essentielles,est une science qui remonte à des temps très anciens : 3500 ans avant JC, les premières huiles essentielles sont extraites en Chine, puis importée en Égypte où elles sont ,entre autre  ,utilisées pour l'embaumement avec la myrrhe, le cèdre, la cannelle... Elle se développe  ensuite chez les Grecs, et enfin chez les Perses qui seraient les inventeurs de la technique de distillation .

En Grèce, Galien, le père de la pharmacie occidentale, décrit l'action des huiles essentielles sur les organes malades.

Au Moyen âge, c'est Avicenne qui parvient pour la première fois à obtenir une huile essentielle pure de Rose et à perfectionner la technique de distillation.

En 1500, les apothicaires se nomment les "aromaterii, l'aromathérapie est alors la science de référence de la pharmacie .

Au XVII siècle, une formule est inscrite au Codex: c'est la formule des 4 voleurs... l'anecdote dit que lors de l'épidémie de Peste à Toulouse, to...

Please reload

À l'affiche

Revue d'événements indésirables déclarés sur AROMASECURE

10/04/2018

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Me suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now