Blog

A propos du Tea Tree et de la Lavande

Tout dernièrement, la revue "60 millions de ..." a publié un article sur les huiles essentielles " Huiles essentielles, de sérieux soupçons ". Il y est relaté que, d'après un bulletin d'alerte du Centre Anti poison de Lille, 3 cas de gynécomastie auraient été signalés chez de jeunes garçons . A y regarder de plus près le fameux bulletin, (http://cap.chru-lille.fr/PS/module9/teletox-2016-HE.pdf) , je comprends de mon coté que le Centre Anti Poison cite en exemple quelques cas d'effets indésirables de la littérature, entre autre cet article de 2007 de Henley and al (1) qui décrit effectivement ce "potentiel "effet indésirable des huiles essentielles de Lavande et Tea Tree dans des produits co

Du médicament au parfum ...

A base de Romarin , la formule s'est enrichie au cours du temps d'huiles essentielles telles que la menthe, la mélisse et le citron

Naturel ne veut pas dire sans danger!

Les huiles essentielles sont des métabolites secondaires des plantes . Et pour beaucoup de personnes, ce qui est issu des plantes est naturel, donc sans danger . Les accidents avec les huiles essentielles ne sont pas rares ; les Centres anti poison sont sollicités quand les utilisateurs sont confrontés à une situation présentant un risque . En France, en 2014 , 1,4 % de l'ensemble des appels étaient dus à une intoxication par les huiles essentielles pures ou mélangées, cela représente 2500 appels par an . En 10 ans, le nombre d'appels concernant les huiles essentielles a été multiplié par 3 . 70% des cas touchaient des enfants; 30 % des cas ont donné lieu à des symptômes divers, et pour te

Des huiles essentielles à la place des antibiotiques...

Pour continuer notre petit voyage dans le temps ... Dès 1881, Koch et Chambelland étudient l’action bactéricide des huiles essentielles de térébenthine, d’origan, de cannelle et de girofle sur l’anthrax . En 1910, l’HE d’origan est reconnue comme le plus grand antiseptique végétal connu à ce jour. Entre 1945 et 1950, la technique de l’aromatogramme est mise au point par Schroeder et Messing. Comme pour les ATB et l’antibiogramme, ils mesurent les zones d'inhibition autour de disques de buvard imprégnés d'huiles essentielles déposés au sein d'une colonie bactérienne. Entre 1954 et 1956 : Kellner et Kobert étudient le pouvoir antiseptique de 175 HE vis à vis de 8 bactéries et un champig

L'aromathérapie....un peu d'histoire

L'aromathérapie, ou l'art de soigner grâce aux huiles essentielles,est une science qui remonte à des temps très anciens : 3500 ans avant JC, les premières huiles essentielles sont extraites en Chine, puis importée en Égypte où elles sont ,entre autre ,utilisées pour l'embaumement avec la myrrhe, le cèdre, la cannelle... Elle se développe ensuite chez les Grecs, et enfin chez les Perses qui seraient les inventeurs de la technique de distillation . En Grèce, Galien, le père de la pharmacie occidentale, décrit l'action des huiles essentielles sur les organes malades. Au Moyen âge, c'est Avicenne qui parvient pour la première fois à obtenir une huile essentielle pure de Rose et à perfectionner

À l'affiche
Archives
Me suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Pinterest Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now