A propos du Tea Tree et de la Lavande

October 30, 2017

Tout dernièrement, la revue "60 millions de ..." a publié un article sur les huiles essentielles " Huiles essentielles, de sérieux soupçons ".

Il y est relaté que, d'après un bulletin d'alerte du Centre Anti poison de Lille, 3 cas de gynécomastie auraient été signalés chez de jeunes garçons .

A y regarder de plus près le fameux bulletin, (http://cap.chru-lille.fr/PS/module9/teletox-2016-HE.pdf) , je comprends de mon coté que le Centre Anti Poison cite en exemple quelques cas d'effets indésirables de la littérature, entre autre cet article de 2007 de Henley and al (1) qui décrit effectivement ce "potentiel "effet indésirable  des huiles essentielles de Lavande et Tea Tree dans des produits cosmétiques (shampoing, baume et lotion )

Or un article de 2014 dans le journal Reproductive Toxicology (2) a rapporté que  la Commission Scientifique Européenne  a déclaré  que la corrélation entre l'usage cutané de Tea tree et les 3 cas de gynécomastie était peu plausible .

Les arguments développés par l'équipe de Christine Carson dans Reproductive toxicology en défaveur de cette corrélation sont : 

- que la composition exacte des huiles essentielles incriminées et leur qualité bio ou non n'étaient pas précisées dans l'article de Henley,

- que les autres composants des produits en question pouvaient être également mis en cause

- que les composants de ces deux huiles essentielles ( esters, monoterpènes, monoterpénols, 1,8 cinéole) apparaissent dans de très nombreuses huiles essentielles sans pour autant provoquer cet effet indésirable

 

 En conclusion,d'après cet article de Reproductive Toxicology,  l'imputabilité de ces deux huiles essentielles ne pourrait  pas être formellement établie ,jusqu'à des études plus poussées.

 

Qu'en penser ?

Alerter le grand public sur le fait que les huiles essentielles ne sont pas anodines, oui , mais ...

 

La sécurité d'utilisation des huiles essentielles  est mise en perspective et la collecte et  l'analyse des effets indésirables sont indispensables  !

 

 

 

1:Henley DV, Lipson N, Korach KS, Bloch CA. Prepubertal gynecomastia linked tolavender and tea tree oils. N Engl J Med 2007;356(5):479–85.

2:Lack of evidence that essential oils affect puberty Christine F. Carson, Robert Tisserand, Tony Larkman. .

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Blog

A L'affiche

Revue d'événements indésirables déclarés sur AROMASECURE

April 10, 2018

1/10
Please reload

Archives
Please reload

Nous suivre
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now